11 mars 2012

libri

         Je ne parle plus de ce que je lis ici... ça doit être l'effet Rien ne s'oppose à la nuit. Qui m'a empreinte de quelque chose de fort, et après ça... Depuis, je n'ai pas aimé Mauricette autant qu'elle, mais c'était quand même un très beau personnage. Merci Bauchette pour le "cadeau miroir". J'avais très envie de lire Les séparées, vécu oblige. Alors ça se lit très bien, j'y ai trouvé des choses qui m'ont (ré)confortée, mais la révélation de la fin ne m'a pas emballée du tout. Et puis ça... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 10:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

08 février 2012

lecture de saison !

Waluk est un ourson polaire. Seul sur la banquise, il doit apprendre à se débrouiller. Mais les seuls animaux qu'il arrive à chasser sont les oiseaux, de leur couvée, pour manger leurs oeufs. Et quand il dort, il rêve encore que sa mère lui lèche le museau... Entre le manque de patience de Waluk pour la pêche au phoque et la présence des hommes qui perturbent les habitudes alimentaires des ours, difficile de trouver de quoi subsister. Mais à la fin de ce récit d'apprentissage, Waluk deviendra tout de même aussi fort que Nanook,... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 18:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 janvier 2012

la fin de janvier

Cette semaine, j'ai apprécié la poésie sans poème de Sempé dans Raoul Taburin, ce pro de la mécanique du vélo, qui n'ose avouer qu'une fois en selle, il n'a jamais réussi à en apprivoiser aucun. J'ai eu du mal à décrocher de Juste après dresseuse d'ours. (Oui, tout comme je suis une pure littéraire qui aurait voulu faire médecine, je suis une blogueuse qui préfère lire dans les livres que sur les écrans...) Cette jeune femme généraliste fait au jour le jour résonner son bon sens et éclater ses coups de gueule. J'ai appris et... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 15:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 janvier 2012

Au menu cette semaine

Une, deux, trois... disons quelques parts de galette des rois. Parce que quand même, il faut en profiter, ça ne va pas durer ! La dernière était à l'abricot et à la noisette, délicieuse, même si je suis une inconditionnelle de la frangipane pure (pour les gens d'ici, provenance Nature de Cacao). Un repas espagnol dans un restaurant, disons humoristique, dégotté à Rouen avec Bauchette, et puis un thé châtaigne-violette au Vieux carré parce qu'il a bien fallu s'abriter de la pluie. On y a été tellement bien pour bavarder... De la... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 13:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 décembre 2011

Jérôme, Rémi et Etienne

L'un est mon collègue, a une bédéthèque impressionnante, l'ouvre volontiers, et me donne tant d'envies de lectures, grâce à sa culture. Il aime le côté social de l'oeuvre de Davodeau, me le raconte, et nous y voyons des lignes qui devraient être directrices dans notre société. Et dans nos discussions utopiques, nous n'entendons plus la cloche qui sonne la fin de la récré... L'autre est notre ami, un peu magicien, plein d'attentions, et tout aussi prêt à voir les choses changer. C'est lui qui nous a offert cet album. Le troisième... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 08:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 novembre 2011

lectures fortes

    C'est Charlotte qui m'a donné envie de lire Sobibor. S'y mêlent le récit d'une adolescente boulimique anorexique dans les années 2000 et le journal d'un français engagé aux côtés des nazis en 1942 pour défendre leurs idées antisémites. Ce roman est assez dur, très bien construit, et donne du sens à beaucoup de choses, sans complaisance. Et à l'échelle du lecteur, il répond aussi au "zakhor" (souviens-toi) prononcé par un déporté en arrivant à Sobibor, en réalisant quel sera le terme de son dernier voyage. ... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 18:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 novembre 2011

leggere

J'en ai entendu parler pendant une émission littéraire sur France inter, et je me suis dit : un roman noir sans assassin, sans flic et sans bas-fonds, alors j'essaie. Christine se réveille sans savoir où ni avec qui elle se trouve, et bien plus vieille qu'elle ne l'est normalement. L'homme à côté d'elle lui explique qu'il est son mari, qu'elle a été victime d'un accident plus de vingt ans auparavant, et qu'elle souffre d'amnésie. Tout ce qu'elle apprend au cours d'une journée est effacé par la nuit qui suit. En quête de son... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 09:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 octobre 2011

Le photographe

Cette bande dessinée m'a offert un voyage. Vers un pays qui doit être tellement beau, et tellement meurtri : vers l'Afghanistan (en 1986). La guerre y a commencé avant que je sois née et je me demande quel âge j'aurai quand il redeviendra serein. Ce voyage se fait aux côtés d'une équipe de médecins pour une organisation humanitaire. Le genre de gens qui donnent le temps de leur vie pour aller soigner, voire opérer, des gens en détresse, dans des conditions plus que spartiates, et dans des zones parfois dangereuses. Le genre de... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 09:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 octobre 2011

deux soirées

  Si peu d'endroits confortables. Deux personnages dans la désillusion. L'un qui traîne un amour éperdu, désolé, esseulé. L'autre qui a fui son histoire personnelle, mais qui ne trouve pas à Paris la Ville-Lumière qu'il imaginait. La rencontre donnera quelques étincelles, qui brilleront dans le quotidien, mais quant à éclairer l'avenir... Une écriture et une histoire jeunes, je trouve, qui disent dans de belles phrases le mal d'amour, quand on ne peut contenir sa douleur. Les autres gens. J'ai dévoré le tome 1 il y a quelques... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 17:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 septembre 2011

books and magazines

Les cahiers du cinéma, parce que je ne me lasse pas des articles sur La guerre est déclarée et des interviews de Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm, et aussi parce que je voulais changer de magazine sur le cinéma. Et celui-ci me plaît bien. Muze parce que j'ai dévoré le dossier sur l'amitié. J'avais besoin d'un peu d'objectivité sur le sujet. Mais cela m'a conforté dans de tristes considérations. Et puis parce que les aticles sur le Japon sont très intéressants. Et en commun aux deux, un mot, enfin un nom, magique, qui me fait... [Lire la suite]
Posté par inSiena à 19:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]