15 octobre 2011

Comment je me suis retrouvée à faire des claquettes dans un parking souterrain

Certaines semaines ont des débuts difficiles. Mal à la tête, mal au dos et le réveil qui semble un cri déchirant au milieu de la nuit (Ah ben non, il est bien 7 heures...). Et puis il faut travailler lors de sa journée libre vénérée. Se mettre un peu en colère parce qu'on ne peut pas avancer correctement avec les élèves dans certaines conditions. Et vous terminez ces cinq jours sur une note amère, le coeur un peu pincé, en vous disant que les relations fortes sont rares. A ce moment du parcours, on échange un regard avec son amoureux, il suffit. Main dans la main, on part au cinéma. Un petit tour dans les années 20 (oui, je le dis encore une fois, que j'adooore), et on s'y croirait puisque le film est muet. On voit même des effets de mise en scène et de cadrage qui ne sont plus utilisés aujourd'hui. Il parait que l'acteur a beaucoup de charme, mais je n'y suis pas vraiment sensible. Celui de l'actrice est indéniable. Tous les deux offrent un joli numéro avec un final magnifique : un scène époustouflante (et essoufflante) de claquettes. Alors c'était agréable et léger. Bien plus léger que le cheeseburger, les frites et les profiteroles qui ont suivi... Quelle honte... Mais le coeur était poids plume, quand le gris du parking, sa lumière blafarde et son sol brillant nous ont donné envie d'essayer nous aussi... Et devant la caméra, avons-nous remarqué ensuite. Merci au monsieur dans son aquarium de ne pas s'être moqué dans le haut-parleur...

Et bon week-end à vous !

the artist

 

Découvrez la playlist inSiena avec Björk

Posté par inSiena à 09:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Comment je me suis retrouvée à faire des claquettes dans un parking souterrain

    Rien de tel que des claquettes pour se vider la tête alors ! Je suis sûre que le gardien à apprécier le spectacle : 2 amoureux dansant dans un parking, c'est beau non ? Allez profite bien de ces 2 jours pour retrouver sérénité et te faire dorloter encore.

    Posté par sweet&bliss, 15 octobre 2011 à 12:25 | | Répondre
  • Hé, hé, j'aurais bien aimé voir ce petit duo de claquettes en sous-sol !!! Bon week end !

    Posté par , 15 octobre 2011 à 21:44 | | Répondre
  • j'aurai voulu être dans la cabine du parking.et j'espère aussi avoir le temps d'aller le voir au ciné.

    Posté par maja, 15 octobre 2011 à 22:43 | | Répondre
  • Je vous imagine bien tous les deux.... et je trouve ça terriblement romantique, cette complicité dans la fantaisie!

    Posté par Bauchette, 16 octobre 2011 à 12:01 | | Répondre
  • Ah quel bonheur les claquettes ! J'en ai fait pendant un an et demi, j'ai du arrêter à cause des cours beaucoup trop tard en semaine, je ne tenais plus le coup... Mais ça me manque !

    Posté par Marie-Mei, 19 octobre 2011 à 10:17 | | Répondre
Nouveau commentaire